Archives du mot-clé SaaS

cloud croissance

Cloud public, les prévisions sont bonnes

Le cabinet d’analyse et de prévisions IDC vient de publier son rapport semestriel sur l’état des marchés du cloud public. Sans surprise, c’est une forte progression qui est prévue dans les 5 prochaines années.

En 2021, les dépenses mondiales consacrées aux services et aux infrastructures de cloud public devraient atteindre 266 milliards de dollars. La croissance estimée sur la période 2016-2021 devrait être stable en côtoyant les +21%/an jusqu’en 2021.

Si l’ensemble des dépenses mondiales de 2017 devraient atteindre 128 milliards de dollars, le cabinet prévoit 266 milliards de dollars en 2021. Une grande partie de cette forte croissance est l’appétence toute particulière de l’outre Atlantique pour le Cloud public. Les Etats-Unis seuls représenteront 60% des dépenses mondiales du secteur en 2021, avec pas moins de 163 milliards de dollars investis ! L’Europe de l’Ouest (52 milliards de $) et l’APeJ (25 millions de $) complètent le podium.

Concernant la croissance, ce sont les pays de l’APeJ (Asie et Pacifique hors Japon) qui enregistrent la plus forte prévision avec 26,7%/an, suivi de près par l’Amérique Latine avec 26,2%/an.

« En Europe de l’Ouest le marché du cloud public devrait plus que doubler sur la période 2016-2021, tiré par de fortes dépenses en Allemagne – lequel est par ailleurs le plus important marché de la région – en Italie et en Suède. Les secteurs d’activités qui bénéficieront de la plus forte croissance au cours de la période étudiée sont les services publics, la fabrication discrète, l’assurance et les services professionnels », explique dans un communiqué Angela Vacca directrice de recherche chez IDC. « La croissance du marché du cloud est désormais poussée par l’expansion de la transformation digitale (DX), dans la mesure où le cloud est envisagé comme le mode de distribution par défaut des projets DX en Europe. »

Pour finir, les secteurs d’activité les plus à-même d’utiliser le Cloud public sont surtout les services professionnels, les banques et les télécoms. « La plus grande part de la croissance des services de cloud public dans ces secteurs a pour origine de nouveaux projets et initiatives provenant de domaines tels que le service clients et les ventes », tiens à préciser Eileen Smith, directrice programme au cabinet d’analyse.

C’est donc le SaaS, particulièrement les CRM et l’ERM qui profiteront de l’évolution du marché, captant presque deux tiers des dépenses totales du secteur en 2017 et presque 60% en 2021. Le Cloud public a encore de belles années devant lui.

Découvre nos offres d’IaaS ou de SaaS !

 

Enterprise Resource Planning System ERP in word tag cloud

ERP, les décideurs aiment le SaaS

Comme chaque année, Panorama Consulting nous délivre son étude consacrée aux ERP (progiciels de gestion intégrés). Implémentation, personnalisation, bénéfices ou inconvénients, voici tout ce qu’il faut savoir des tendances.

L’étude se cantonne aux données récoltées sur les douze derniers mois, entre mars 2016 et février 2017 auprès de 342 entreprises utilisatrices d’ERP. Premier constat, 27% des sondés indiquent avoir opté pour la solution SaaS (implémentation multi tenant) pour leur ERP. Une évolution conséquente puisqu’ils n’étaient que 17% l’année passée. Dans le même temps, la proportion des ERP déployés en mode Cloud (mono tenant) ont drastiquement reculé de 27% l’année précédente, à 6% cette année ! On dénombre donc logiquement une augmentation de 11% d’ERP implémenté on premise.

Pourquoi un tel recul ? 72% des sondés ayant opté pour un déploiement privé expliquent qu’il s’agit d’une question de sécurité quant au risque de perte de données, et 12% par crainte de brèches de sécurité. Et lorsqu’il s’agit de sécurité, les décideurs ne lésinent pas sur les moyens. 88% des interrogés révèlent ainsi avoir demandé la possibilité de modifier le code source, quitte à complexifier les mises à jour et augmenter les coûts.

Enfin, 70% se disent satisfaits de leur implémentation (+13%), pour 26% d’insatisfaits. A noter également que 50% des répondants se disent non satisfait de l’éditeur de leur solution ! Côté résultat, 78% ont constaté un bénéfice lié au projet, même si 37% reconnaissent un bénéfice inférieur à la moitié du résultat escompté.

Découvrez nos solutions applicatives !