Archives du mot-clé microsoft

microsoft-azure-logo

Azure a le vent en poupe

Le dernier baromètre sur le marché du cloud, réalisé par RightScale, dénote une forte augmentation du taux de pénétration d’Azure, le cloud public de Microsoft, sur le marché. Une tendance d’autant plus remarquable que le leader Amazon (AWS) se stabilise. Explications.

Azure n’en finit plus de combler son retard. Alors qu’AWS constate un taux de pénétration sensiblement identique à l’année précédente (57%), le taux d’adoption d’Azure croît de manière exponentielle. Alors qu’il était de 20% début 2016, le taux d’adoption d’Azure culmine désormais à 34% révèle le dernier baromètre RightScale « State of Cloud Report ».

Indicateur tiré du baromètre annuel 2017 de RightScale sur le marché du cloud. © RightScale

Indicateur tiré du baromètre annuel 2017 de RightScale sur le marché du cloud. © RightScale

Azure tire surtout son épingle du jeu chez les grandes entreprises (plus de 1000 salariés). Selon l’étude, le taux d’adoption du cloud de Microsoft dans cette frange de client est passé de 26% à 43%. Une évolution somme tout logique à la vue des efforts qu’a entreprit la firme de Redmont ces dernières années pour développer Azure. Extension de son réseau de Data centers (avec l’ouverture prochaine de deux établissements en France), augmentation constante du nombre d’applications, un focus sur l’intelligence artificielle et l’IoT et de multiples partenariat avec des éditeurs SaaS,

Rajoutez-y des bundles tout fait pour répondre aux besoins des entreprises et vous verrez que Microsoft a établi une stratégie bien huilée pour conquérir un marché jusqu’alors sur-dominé par AWS.

Externalisez vos infrastructures !

nuage cadenas

Cloud, Azure renforce sa sécurité

Un Cloud public axé sur la sécurité des données, voilà la direction que semble adopter Microsoft pour les utilisateurs d’Azure. La firme de Redmont a d’ailleurs fait appel à Thales pour fournir aux utilisateurs d’Azure et d’Office 365 un service de gestion de leurs clés de chiffrement.

Antimalware, détection des intrusions, prévention des attaques DDos, contrôle d’accès des identités des utilisateurs ou encore le chiffrement des opérations… Microsoft ne semble pas prendre la sécurité de son cloud Azure à la légère. En s’associant à Thales, Microsoft propose à ses clients la technologie Azure Key Vault, proposant une offre complète de gestion de leurs clés de chiffrement.

Grâce à un contrôle renforcé par le module de sécurité nShield de Thales, les utilisateurs d’Azure bénéficient d’une rationalisation des processus de gestion des clés de chiffrement, tout en sécurisant leurs données au maximum. Grâce à un tableau de bord unique, il peut ainsi centraliser efficacement ses clés et mettre en place des procédures généralisées et sécurisées en contrôlant la manière dont les clés sont collectées, stockées, utilisées et supervisées, et ce où qu’elles se trouvent.

Externalisez vos données dans le cloud !

 

Azure_

Cloud, Microsoft débarque en France

Microsoft vient d’annoncer l’ouverture de plusieurs datacenters dans l’Hexagone. Une nouvelle qui fait écho à Salesforce et Amazon qui, eux aussi, ont amorcé une démarche pour s’installer en France.

Comme le dit l’adage, jamais deux sans trois. A travers un communiqué de presse, Microsoft a annoncé l’ouverture prochaine de plusieurs datacenters en France. Les services Microsoft Azure, Office 365 et Dynamics 365 seront donc bientôt disponibles en hébergement local.

« Ce nouveau Cloud de Microsoft en France offrira les mêmes standards élevés de performance et de fiabilité de niveau entreprise que les clients attendent partout dans le monde, combinés à la localisation des données sur le sol français afin de faciliter la transformation numérique des entreprises et des organisations en France », a expliqué Vahé Torossian, président Microsoft France, dans le communiqué.

Cette nouvelle confirme la volonté de Microsoft de se revendiquer comme LE grand concurrent d’AWS dans le Cloud. Ainsi, comme le rappelle The Register, après Londres, Cardiff et Dunham, Microsoft continue sa conquête de l’Europe en s’arrêtant en France. Cette nouvelle étape s’inscrit dans la continuité d’un partenariat entreprit par l’éditeur et Renault-Nissan dans le domaine de la voiture connectée.

Le second souffle du Cloud dans l’Hexagone ?

Externalisez vos infrastructures avec eaZyRun !

 

Cloud_elegant

Cloud, le marché progresse

Les chiffres du deuxième trimestre de 2016 viennent de tomber, et le Cloud semble toujours dans une forme olympique. Les quatre principaux acteurs continuent de cavaler en tête tandis que les autres progressent encore.

Les dernières statistiques du cabinet Synergy Research confirment l’excellent état de forme du Cloud. Le marché du nuage continue d’affoler les compteurs en enregistrant une hausse de 51%, un taux très largement supérieur au secteur de l’informatique. Concernant le quatuor de tête, AWS, Microsoft, Google et IBM cumulent une augmentation de leurs revenus liés au Cloud de 68% sur ce second trimestre. Augmentation bien au-delà des 41% des 20 acteurs qui se partagent l’autre grosse part du gâteau. Pour les miettes, la hausse, bien que plus faible (27%) reste néanmoins plus qu’honorable.

Parmi les cadors, AWS continue d’assoir sa domination avec des revenus trois fois supérieurs à ses concurrents directs que sont Microsoft et Google, bien qu’ils peuvent se targuer d’avoir des taux de croissance supérieurs à la firme de Seattle. IBM de son côté, continue de figurer dans le classement grâce à sa forte présence dans le domaine du cloud privé.

Evolution des principaux acteurs du marché du Cloud

Evolution des principaux acteurs du marché du Cloud

Externalisez vos infrastructures avec eaZyRun.

 

 

Cloud_elegant

Cloud, Microsoft rattrape Amazon

Selon un récent sondage réalisé par Morgan Stanley, Microsoft serait en passe de prendre la première place en temps que fournisseur IaaS de Cloud public devant Amazon Web Service.

Alors qu’AWS est, encore aujourd’hui, leader incontesté du marché du Cloud, il se pourrait que la tendance s’inverse au profit de Microsoft dans les années à venir. Bien qu’arrivé plus tard sur le marché, Microsoft grignote petit à petit son retard sur AWS et devrait, à l’horizon 2019, devenir le premier fournisseur d’IaaS.

Prévision du marché du Cloud avec forte baisse du privé au profit du public

Prévision du marché du Cloud avec forte baisse du privé au profit du public

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est une étude à mettre au crédit de Morgan Stanley (banque américaine) réalisée auprès de 100 DSI aux USA et en Europe qui donne ce constat. D’après l’étude, 31% des DSI utiliseraient la plate-forme de Microsoft dans un futur proche, contre 12% aujourd’hui. Ce n’est bien sûr qu’une tendance mais elle tend à se vérifier tant la firme de Redmont remonte inlassablement son retard dans le secteur. Microsoft est d’ailleurs devenu le premier fournisseur de PaaS avec 18% de part de marché contre 16% pour Amazon. Un statut quo est d’ailleurs prévu d’ici à 2019 avec 27,8% de PDM pour Microsoft contre 22,4% pour la firme de Seattle.

L’autre information importante à tirer de l’étude est la forte croissance probable du Cloud public au détriment du Cloud privé. Seuls 10% des DSI affirment qu’ils resteront fidèles au Cloud privé alors qu’aujourd’hui 55% d’entre eux l’utilisent. Des applications comme Adobe, Hubspot ou Salesforce devraient également entamer une migration du privé vers le public.

A noter que les appliance on site vont continuer leur décroissance au profit d’une externalisation des applications.

Externalisez vos infrastructures avec eaZyRun.

Flag of the european union in front of the deep blue sky.

L’UE se dirige vers le Cloud

La Direction Générale de l’Informatique de la Commission Européenne (DIGIT CE) a annoncé mercredi sa collaboration avec Microsoft, Accenture et Comparex dans leur volonté d’accéder au cloud public pour les organisations de l’UE. Ce partenariat s’inscrit dans la volonté « d’accéder à de nouvelles capacités en matière de cloud et de services numériques dans le secteur des services publics ». Le contrat porterait sur une période de deux ans avec une option de prolongation.

Il s’agirait de travailler sur deux fronts bien distincts, d’un côté les infrastructures (IaaS) et la plate-forme (PaaS). « Cette collaboration entre Accenture, Comparex et Microsoft permettra aux institutions européennes d’obtenir des services de cloud computing rapides, pratiques et flexibles » indique Dany Delepierre, directeur général du pôle santé et service public d’Accenture Belgique et Luxembourg. « Le Cloud Platform Accenture fournira la flexibilité et une meilleure gouvernance, tout en facilitant le développement sécurisé de nouvelles applications et le transfert des applications existantes dans le cloud » rajoute t-il.

De son côté, la Commission Européenne se félicite de ce choix. L’attribution du contrat faisant suite à un appel d’offre public. « Le Cloud Platform d’Accenture faisant fonctionner la technologie Microsoft Azure respecte toutes les règles d’un cloud public hyper-scale sécurisé » indique la Commission Européenne.

Ce choix n’est pas étonnant étant donné qu’Accenture fournit déjà des services à plusieurs institutions de l’UE, comme l’UE-LISA (Agence européenne pour la gestion opérationnelle des systèmes d’information) et la direction générale de la fiscalité et de l’union douanière.

Retrouvez nos offres cloud applicatives.

 

L’e-mail Cloud en plein essor

Selon les dernier chiffres publiés par Gartner, 13% des entreprises cotées en bourse utiliseraient désormais une messagerie en mode Cloud. Sans réelle surprise, il s’avère que Microsoft et Google dominent le marché de la tête et des épaules avec respectivement 8,5% et 4,7% des parts de marché.

Mais au-delà de la rivalité entre les deux géants, le cabinet insiste surtout sur l’évolution du marché. Seulement 13% des messageries d’entreprise utilisent la technologie Cloud, ce qui en fait un marché encore très ouvert. « Le marché de l’e-mail Cloud est encore aux premiers stades de l’adoption » souligne t-il.

Il existe donc un fort potentiel de développement. « Les entreprises qui envisagent l’e-mail Cloud devraient remettre en question les hypothèses selon lesquelles l’e-mail en cloud public ne convient pas dans leur région, pour leur taille ou leur l’industrie. Nos résultats suggèrent que des organisations nombreuses et variées utilisent déjà l’e-mail Cloud, et ce chiffre est en croissance rapide » juge Gartner.

Découvrez notre offre eaZyMail de messagerie collaborative !