Archives mensuelles : novembre 2016

cloud soleil

Cloud, l’éclaircie ?

Le cabinet 451 Research vient de présenter une étude réalisée auprès de 580 professionnels de l’IT dans le monde. Les chiffres révèlent une nette tendance favorable au Cloud. Décryptage.

Serait-ce enfin l’heure providentielle pour les services Cloud d’entreprise ? Peut-être bien, puisque selon l’enquête du cabinet, la part des dépenses liées aux services Cloud et l’hébergement devraient grimper de plus de 20% en 2017 par rapport à l’exercice en cours. Cette augmentation fait donc passer le budget Cloud à 34% du budget des SI contre 28% aujourd’hui. « Cette évolution marque une plus grande dépendance envers les ressources externes en matière de services d’infrastructure, d’applications, de gestion et de sécurité » rapporte 451 Research dans son rapport.

Autre information notable révélée par cette étude, la décomposition des dépenses dans le nuage. Les dépenses liées à de l’hébergement représentent 30% du budget Cloud contre 70% pour les services : applicatif (42%), services managés (14%), cybersécurité (9%) et les services professionnels d’accès au Cloud (5%).

Mutation des besoins

Le rapport démontre également que la proportion des dépenses dans les offres combinées (IaaS + SaaS) gagne du terrain. Ainsi, 44% des sommes destinées aux services d’infrastructures et 49% de celles consacrées aux applications, sont pour des solutions offrant par ailleurs des services managés ou des services de cybersécurité. « Les marchés de l’IaaS et du SaaS sont dominés par des grands fournisseurs généralistes. Cependant, les tendances révélées par notre étude indiquent qu’il y a un grand appétit pour des services combinés que seul un plus vaste marché des services managés est capable de satisfaire. Il y a là une belle opportunité pour les fournisseurs de services proposant une gamme diversifiée de services d’hébergement et de services cloud incluant l’hébergement d’infrastructures et d’applications associés à des services managés et de sécurité », précise Liam Eagle, directeur de recherche à 451 Research et auteur de l’étude.

Toujours selon lui, il s’avère que 69% des entreprises font appel à des fournisseurs de services d’infrastructures Cloud quand 26% sollicitent des fournisseurs d’hébergement managé. « Le marché des infrastructures managées et des services d’application est un marché à long terme offrant de belles opportunités aux fournisseurs qui mettent en avant leurs capacités à opérer, optimiser et sécuriser les offres d’infrastructures et d’applications qu’ils délivrent. Cela inclut la possibilité d’offrir des services basés sur la revente de services d’infrastructures et d’applications provenant des principaux fournisseurs d’IaaS et de SaaS » conclut-il.

De bons présages pour le Cloud qui voit peut-être enfin un rayon de soleil pointer à travers les nuages…

Externalisez vos infrastructures facilement dans notre eaZyCloud !

mobile-internet

Web, les consultations mobiles virent en tête

Une étude menée par le cabinet StatCounter révèle que les consultations internet mondiales sont devenues plus importantes sur mobile que sur desktop. L’intérêt pour le responsive design est plus que jamais devenu primordial.

15 milliards de pages ont été analysées, et le résultat est tombé. Les consultations mobiles sont officiellement passées devant les consultations desktop. 51,25% des pages ont été vues sur un appareil mobile (46,53% smartphone et 4,73% tablette) contre 48,74% sur un ordinateur.

Consultation internet mondiale.

Consultation internet mondiale.

Les principaux contributeurs sont les pays émergents d’Afrique (60,68% utilisent le surf mobile) et d’Asie (61,59% utilisent un terminal mobile pour surfer). A l’opposé, les pays occidentaux sont toujours plus traditionnels avec une consultation web sédentaire de 57,97% aux Etats-Unis et 64,33% en Europe. A noter que la France n’est pas encore totalement convaincue par les smartphones et tablettes puisque plus de 70% des consultations sont réalisées sur PC contre seulement 23% pour les smartphones et 7% pour les tablettes.

Aodhan Cullen, PDG de StatCounter confirme que cette tendance n’est pas à prendre à la légère : « Cela devrait être un avertissement, spécialement pour les petites entreprises, les entrepreneurs individuels et les professionnels indépendants, pour s’assurer que leurs sites web sont consultables sur mobile (ndlr : aussi appelé responsive design). Beaucoup de sites anciens ne le sont pas. La compatibilité avec le mobile est de plus en plus importante non seulement à cause du trafic croissant, mais également parce que Google favorise les sites « mobile friendly » pour les recherches mobiles ».

Que ce soit pour profiter du trafic ou pour le référencement, le responsive design sur le web est désormais indispensable.

Envie de créer un site responsive ? C’est notre boulot, n’hésitez pas à nous consulter !